La Communication Non Violente est une démarche qui met en lumière ce qui facilite ou entrave la relation. Elle nous aide à renouer avec une qualité d’écoute de soi-même et de l’autre, et à retrouver la bienveillance et l’empathie que nous portons naturellement en nous, à partir de la vision fondamentale que tous les êtres humains ont les mêmes besoins.

Elle a été mise au point par Marshall B. Rosenberg, docteur en psychologie, élève et collaborateur de Carl Rogers, rédacteur de nombreux livres dont «Les mots sont des fenêtres ou bien ce sont des murs».

Depuis sa création dans les années 1970, elle est enseignée et appliquée partout dans le monde, y compris dans des zones de conflit et de violence.

Plus qu’un processus ou un langage, la Communication Non Violente (CNV) nous donne des clés de compréhension sur notre fonctionnement en tant qu’être humain. Elle propose une autre façon de penser, de s’exprimer et d’exercer son pouvoir, qui se différencie nettement de celle dont la plupart des gens dans le monde ont été éduqués à communiquer et à interagir.

Elle est une invitation à concentrer notre attention sur ce qui est en jeu chez nous et chez l’autre, et à réfléchir à notre intention : continuer à jouer à « qui a tort, qui a raison ? » ou bien (r)établir le lien.

cnv

La Communication Non Violente (CNV) est utilisée pour résoudre les conflits, améliorer les relations et accroître les performances dans tous les domaines de l’activité humaine.

J’ai pu ainsi me former à cette méthode (Niveau 1) en 2020 avec Laurent Charbonnier, formateur certifié à la CNV d’une grande qualité d’écoute et d’empathie. https://laurentcharbonniercommunication.jimdofree.com/

Cette méthode pourra être utilisé au cours du travail de thérapie que ce soit en individuel ou dans le travail familial systémique ou de couple.

Pour plus de renseignements : https://www.cnvlanguedoc.fr/