Sylvie Ciliegio

Psychologue clinicienne / Thérapeute familiale et de couple / Praticienne EMDR Europe

Get Adobe Flash player

Sachons éviter les offenses, puisque nous ne savons pas les supporter.

Sénèque (philosophe latin, v. 2 av. J.-C. -65 apr. J.-C.)

 

 

L'addiction

Au travers de ma formation universitaire et de mon travail de recherche auprès de personnes alcoolodépendantes, je me suis spécialisée dans ce domaine. J'ai pu accompagner psychologiquement des adolescents ainsi que des adultes ayant des problèmes d'alcool, de toxicomanie, de tabac ainsi que d'autres dépendances (troubles alimentaires, jeu et achat compulsif, dépendance affective, pornographie...). Je les ai rencontré en consultation en ambulatoire, à l'hôpital, ainsi qu'en milieu psychiatrique où j'ai pu travailler avec une équipe pluridisciplinaire. J'ai également accompagné les familles en souffrance autour de ce sujet, et animer des groupes de paroles pour les aider à surmonter ces épreuves

Dans le cadre de notre consultation, nous pourrons ensemble explorer ce qui vous amène à consommer quelque soi le produit, de manière nocive ou de comprendre ce qui vous rend dépendant. Nous parlerons des conséquences que peut avoir cette dépendance dans vos relations affectives, sociales, professionnelles… Nous verrons ensemble le ou les contextes qui favorisent votre mode de consommation ; l'origine de celle-ci pour mieux comprendre le contexte dans laquelle l'addiction s'est installée. Très souvent, les substances ont une fonction c'est-à-dire qu'elles sont utilisées comme un médicament pour pallier à un mal être plus profond. Nous utiliserons ensemble des techniques pour vous aider à dépasser cette dépendance, à retrouver vos ressources intérieures.Dans le souci de vous accompagner au mieux, je travaille en collaboration avec l'Association La Draille implanté sur le Vigan/Ganges ainsi qu'avec le réseau addiction sur Alès (Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie) afin de vous proposer si nécessaire une orientation dans le cadre d'une cure ou/et d'un suivi médical adapté.

EMDR et addiction - Protocole des états émotionnels

Durant cette année 2016, je me suis formée spécifiquement en EMDR avec les addictions, auprès de Robert Miller, Psychologue aux E.U .spécialisé dans les addictions et qui travaille actuellement à Camp Pendleton, sur les Etats Post Traumatiques de guerre. Cette formation se nomme « La théorie de l’état émotionnel dans les troubles toxicomaniaques et comportementaux » et « le protocole des états émotionnels pour les addictions ».

Dans les addictions, il existe une loi fondamentale du comportement soit le comportement permet d’éviter une douleur soit la recherche du plaisir ou la recherche d’une émotion. Bien entendu, les deux peuvent être associés. Le protocole des états émotionnels se centre sur la partie de désir de cette dynamique. En EMDR, on sait qu’un trauma peut être crée par un seul évènement négatif. En addiction, un comportement peut être engendré par un seul évènement positif.

Les dépendances sont créées lorsqu'un sentiment et un comportement désirés deviennent fixés ensemble. Par exemple, si le sentiment d'être un gagnant est devenu fixé avec le comportement du jeu, la personne joue afin de se sentir comme un gagnant. Même quand il perd, la fixation entre le sentiment de gagner et le comportement du jeu persistera. Les mauvais résultats tels que perdre beaucoup d'argent ne changera pas cette fixation car elle défie tout apprentissage rationnel. Le problème de jeu d'une autre personne a commencé après qu'il a joué au poker avec son père et ses copains de poker. Pour la première fois de sa vie, il se sentait lié à son père. Pour cette personne, le comportement du jeu était fixé avec le sentiment de connexion avec son père. Cela signifie que tout comportement peut être fixé avec n'importe quel sentiment désiré. Le jeu pourrait devenir fixé avec les sentiments de la victoire, la connexion, le statut, le pouvoir, ou tout autre sentiment qu'une personne pourrait vouloir intensément.

La théorie de l’état émotionnel des addictions postule que des addictions se créent lorsque des émotions positives, liées à des objets ou à un comportement particulier, forment un souvenir dépendant d’état. Ce souvenir composé d’émotions et de l’événement, forme une unité d’Etat Emotionnel, qui est supposé être la cause des addictions.

Sous forme de diagramme : sentiment désiré intense + événement positif = Fixation addictive

C’est également avec ce protocole que je vous accompagne pour vous aider à vous libérer de ce comportement addictif. Le but de ce travail n’est pas que vous renoncez au comportement, mais que vous n’en ayez plus envie.

Qu'est ce que l'addiction ?

L'addiction se caractérise par : l'impossibilité répétée de contrôler un comportement de consommation de substance ; la poursuite de ce comportement en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives ; l'addiction regroupe donc les comportements pathologiques de consommations de substances : l'abus ou usage nocif et la dépendance.

Les pratiques addictives correspondent à l'ensemble des comportements de consommations de substances : usage, usage nocif, dépendance.

L'addiction 
  • Usage : consommations de substances psycho-actives n'entrainant ni complications somatiques ni dommages. L'usage se réfère à trois modalités de consommations : la non consommation ; la consommation socialement réglée ; la consommation à risques avec des risques aigues voir à plus long terme

 

  • Usage nocif : Cet usage est caractérisé par une consommation répétée induisant des dommages dans les domaines somatiques, psychoaffectifs ou sociaux, soit pour le sujet lui-même, soit pour son environnement proche ou à distance, les autres, la société. Le caractère pathologique est défini à la fois par la répétition de la consommation et la constatation des dommages induits.

 

C'est à partir de l'usage nocif, que l'on peut envisager de consulter pour mieux comprendre

  • La dépendance : l'impossibilité de s'abstenir de consommer. On distingue :

la dépendance psychique : besoin de maintenir ou de retrouver les sensations de plaisir, de bien être, la satisfaction, la stimulation que la substance apporte au consommateur, mais aussi d'éviter la sensation de malaise psychique qui survient lorsque le sujet n'a plus son produit. On peut parler de « craving » : recherche compulsive de la substance contre la raison et la volonté, expression d'un besoin majeur et incontrôlable

la dépendance physique : besoin irrépressible, obligeant le sujet à la consommation d'une substance pour éviter le syndrome de manque lié à la privation du produit. Elle se caractérise par l'existence d'un syndrome de sevrage (symptôme physique en cas de manque) et par l'apparition d'une tolérance (consommation quotidienne qui augmente).

 

Durant cette année 2016, je me suis formée spécifiquement en EMDR avec les addictions, auprès de Robert Miller, Psychologue au EU spécialisé dans les addictions et qui travaille actuellement à Camp Pendleton, sur les Etats Post Traumatiques de guerre. Cette formation se nomme « La théorie de l’état émotionnel dans les troubles toxicomaniaques et comportementaux » et « le protocole des états émotionnels pour les addictions ».

Dans les addictions, il existe une loi fondamentale du comportement soit le comportement permet d’éviter une douleur soit la recherche du plaisir ou la recherche d’une émotion. Bien entendu, les deux peuvent être associés. Le protocole des états émotionnels se centre sur la partie de désir de cette dynamique. En EMDR, on sait qu’un trauma peut être crée par un seul évènement négatif. En addiction, un comportement peut être engendré par un seul évènement positif. Les addictions comportementales peuvent être provoquées par un unique évènement positif et intense tel un joueur de Poker qui se souvient de la première fois où il a gagné. La théorie de l’état émotionnel des addictions postule que des addictions se créent lorsque des émotions positives, liées à des objets ou à un comportement particulier, forment un souvenir dépendant d’état. Ce souvenir composé d’émotions et de l’événement, forme une unité d’Etat Emotionnel, qui est supposé être la cause des addictions.

C’est également avec ce protocole que je vous accompagne pour vous aider à vous libérer de ce comportement addictif. Le but de ce travail n’est pas que vous renoncez au comportement, mais que vous n’en ayez plus envie.